• Kackertstraße 11, 52072 Aachen
  • Téléphone: +49-(0)241/84044
  • Télécopie: +49-(0)241/8793494
  • info@hbo-aachen.de
logo
  • Centre d'Oxygénothérapie et de médecine de plongée

Recherche au centre OHB de l’Eurégion Aix-la-Chapelle

ID-100220946

Dans le cadre d’une coopération étroite avec la clinique universitaire d’Aix-la-Chapelle et de la RWTH (Ecole supérieure polytechnique de Rhénanie-Westphalie d’Aix-la-Chapelle), notre chambre hyperbare est utilisée pour le traitement des patients, mais aussi pour la recherche fondamentale et les études cliniques.

  • Influence de l’oxygénothérapie hyperbare sur la fonction cardiaque

    De grands changements de pression atmosphérique ont une influence sur le système cardio-vasculaire. On analyse les modifications de la fonction cardiaque pendant l’exposition à la pression à l’aide de cardiographie. Ce projet est mené en partenariat avec l’institut Helmholtz de la RWTH Aachen. (Ecole supérieure polytechnique de Rhénanie-Westphalie d’Aix-la-Chapelle, Université Aix-la-Chapelle)

    Contact: S’adresser au Dr. med. T. Janisch

  • Influence de l’oxygénothérapie hyperbare sur la microcirculation

    Influence de l’oxygénothérapie hyperbare sur la microcirculation: C’est en particulier dans le traitement des plaies à problèmes qu’une bonne circulation capillaire est essentielle. On analyse l’influence de l’oxygénothérapie sur la circulation capillaire à l’aide d’une caméra microscope.

    Contact: S’adresser au Dr. med. T. Janisch

  • Influence de l’oxygénothérapie hyperbare sur les processus immunologiques

    Influence de l’oxygénothérapie sur des processus immunologiques: L’oxygénothérapie hyperbare influence le système immunitaire humain. Il s’agit d’une étude ayant pour but de déchiffrer les modifications immunologiques provoquées par l’oxygénothérapie hyperbare à l’aide de méthodes d’analyses biochimiques; afin de mieux comprendre ces phénomènes.

    Contact: S’adresser au Dr. med. T. Janisch

  • Evaluation de la microcirculation du pied par cartographie de points mesurés sous l’influence de l’oxygénothérapie hyperbare (OHB)

    Une bonne cicatrisation repose sur une circulation sanguine suffisante, notamment dans le cadre des fractures du pied et des blessures au tendon d’Achille. Le taux élevé de cas de troubles de la cicatrisation, d’infections et de pseudoarthrose reflète les troubles de la microcirculation au niveau de la blessure. Ceux-ci sont dûs à la restriction de la vascularisation des os du tarse ainsi qu’aux lésions causées (dislocation, hémorragie, oedème, contamination, etc…). Ces troubles dépendent également de facteurs individuels propres à chaque patient ainsi que des traumatismes dûs à l’opération.

    Le traitement à l’oxygéne hyperbare pendant la thérapie ainsi que pendant le traitement ultérieur parait très prometteur, grâce à ses nombreux effets positifs. Néanmoins, on ne connait pas encore exactement l’influence de l’OHB sur les paramètres de la microcirculation.

    Afin d’examiner la microcirculation du pied et l’influence de l’oxygène hyperbare sur celle-ci, il est prévu de procéder à la cartographie des points mesurés sur un pied sain.

    Des paramètres de microcirculation vont être mesurés chez 40 personnes en bonne santé à l’aide d’un appareil O2C (Laser-Doppler, Spectroscopie lumière blanche, „Oxygen to see“, LEA Medizintechnik GmbH).

    Il s’agit de paramètres comme le taux de saturation en oxygène de l’hémoglobine, la quantité d’hémoglobine relative, la circulation du sang relative et la vitesse de circulation du sang. Ce sont notamment certains segments du calcaneus et du talus, le tendon d’Achille et des domaines de tissus mous qui sont particulièrement intéressants, car ceux-ci sont des domaines qui doivent souvent être incisés quand l’opération pour accéder au calcaneus est nécessaire (incision latérale L, Palmer, McReynolds). On utilise pour cet examen une sonde superficielle (pour une profondeur de 2mm et 8mm) et une sonde profonde (pour une profondeur de 15mm). On repèrera 31 points sur le pied droit. Le but est d’obtenir des valeurs de référence de microcirculation, avec lesquelles nous pourrons à l’avenir détecter des complications de cicatrisation possibles ou déjà en cours, et  pouvoir les traiter le plus tôt possible.

    De plus, ces valeurs pourraient également aider à indentifier les accès les plus favorables avant l’opération pour chaque individu.

    Afin d’analyser l’influence du traitement OHB sur la microcirculation, (tout d’abord sur des personnes saines faisant partie de l’étude, puis plus tard sur des patients), une deuxième série de mesure sera effectuée juste après un traitement OHB (90 minutes à une surpression de 1,4 bar).

    Contact: PD Dr. med. M. Knobe, Clinique de Chirurgie Traumatologique, Clinique Universitaire RWTH d‘Aix-la-Chapelle






Coordonnées pour tout contact

Centre d'Oxygénothérapie et de médecine de plongée